Comment pratiquer l’hypnose ericksonienne ?

Se faire hypnotiser pour guérir les problèmes d’addiction ou se faire hypnotiser pour rééquilibrer ses émotions sont aujourd’hui des applications courantes de l’hypnose ericksonienne. Cette forme d’hypnose est à la portée de tous et peut être pratiquée aussi bien sur une personne que sur soi-même (auto-hypnose). Comment se pratique-t-elle ?

L’apprentissage

L’objectif du praticien est de guider le sujet à atteindre la transe hypnotique. Ce n’est ni un faiseur de miracle ni un médecin qui guérit, seule compte sa capacité à aider le sujet à se laisser aller à un état hypnotique. Alors, afin de détenir les techniques et méthodes nécessaires pour induire le sujet vers un état de conscience modifiée, l’hypnotiseur doit préalablement suivre une formation. Le programme d’apprentissage s’étend généralement sur plusieurs jours. A l’obtention de sa certification, la personne devient opérationnelle et est capable de résoudre des problématiques liées à l’arrêt du tabac, à la perte de poids ou encore à l’estime de soi. L’auto-hypnose est également possible après avoir suivi une formation dirigée par un Maître Praticien en Hypnose Ericksonienne. Certains sites proposent le e-learning afin de compléter vos connaissances.

La séance d’hypnose

La séance d’hypnose est toujours précédée d’une anamnèse, un entretien individuel pendant lequel le praticien essaie d’en connaître davantage sur le sujet. Cette étape est très importante car elle va permettre au professionnel d’adapter le style de locution, le rythme de la voix et les suggestions à la personne qui s’apprête à entrer en phase de transe hypnotique.

 

L’hypnose débute par une phase d’induction, une phase durant laquelle le sujet est amené dans un état de détente profonde. Le sujet est à cet instant bien conscient, mais l’activité de son mental est réduite à son niveau le plus bas. Une fois dans l’état de transe hypnotique, le praticien le guide à se libérer de tout ce dont il doit se libérer et à introduire des pensées nouvelles et des images positives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *