L’ostéopathie est-elle remboursée par la sécurité sociale ?

 

Compte tenu des conditions de prise en charge au niveau de la Sécurité Sociale, il ne faut pas s’attendre à ce que les actes d’ostéopathie soient remboursés, malgré qu’ils aient été dispensés par un ostéopathe diplômé. Même si le domaine commence à assoir sa notoriété avec la législation de la profession, restez sur vos gardes, actuellement, aucune source officielle n’affirme la possibilité de remboursement par le régime d’assurance obligatoire. Lorsque vous vous rendez chez votre ostéopathe pour une thérapie, vous n’avez donc pas besoin de présenter votre Carte Vitale pour pouvoir vous prévaloir d’une quelconque restitution de vos dépenses. Toutefois, il vous est possible de réclamer votre remboursement auprès de la Sécurité Sociale dans le cas où vos séances d’ostéopathie ont été prodiguées par un kiné, un médecin ou une infirmière, et ce, dans le cadre d’un soin médical classique. Sachez qu’une consultation chez un médecin vous donnera droit à 70% de taux de couverture contre 60% chez un kinésithérapeute.

Une mutuelle santé pour obtenir le remboursement de l’ostéopathie

Pour être certain d’obtenir un remboursement, souscrivez auprès d’une mutuelle ou d’une assurance complémentaire santé. Il faut noter que grand nombre de mutuelles cautionnent le remboursement des médecines douces. Vous devez donc être prudent quant au choix de votre mutuelle, car les formules, les forfaits et les conditions sont différents d’un assureur à un autre. Certaines compagnies d’assurance vous proposeront un remboursement situé aux alentours de 100 € par an. D’autres vont jusqu’à vous proposer un minimum de 25 € par séance. L’idéal est donc de faire une comparaison et bien étudier les conditions définies par les assureurs. Au moment de la souscription de votre police d’assurance, tâchez de bien lire et de comprendre correctement les termes du contrat. Si vous avez du mal à choisir un assureur, demandez conseil à votre courtier ou prenez directement l’avis de votre ostéopathe.

Remarque : La plupart des mutuelles n’acceptent de vous rembourser que si votre ostéopathe détient un diplôme en ostéopathie. Il se pourrait aussi que votre mutuelle exige que votre praticien soit un adhérent du ROF ou Registre des ostéopathes de France. Pour vérifier que le nom de votre ostéopathe figure réellement parmi la liste du ROF, renseignez-vous sur le site de la chambre des ostéopathes ou sur le site du ROF.